Harnessing Talent Alliance

Notre ​Équipe Pédagogique

Photo ArlaDay 20191021

Arla Day, PHD.

Psychologie Industrielle/Organisationnelle, Université Sainte-Marie

Directrice, Centre CN de santé et sécurité au travail

Professeure, Psychologie industrielle/organisationnelle, Université Sainte-Marie

Arla Day est professeure de psychologie industrielle/organisationnelle à l’Université Sainte-Marie, spécialisée en psychologie de la santé au travail. Elle est également directrice du Centre CN de santé et sécurité au travail.

Membre de la Société canadienne de psychologie, Arla a dirigé la Chaire de recherche du Canada de l’Université Sainte-Marie en psychologie industrielle/organisationnelle pendant 10 ans. La Dre Day fait partie des membres fondateurs de deux centres de recherche et de sensibilisation des collectivités à Sainte-Marie : le Centre CN de santé et sécurité au travail et le Centre pour l’excellence en leadership. Elle était membre du conseil sur la psychologie au travail de l’Association américaine de psychologie, qui coordonnait les récompenses et les programmes liés aux environnements de travail psychologiquement sains au niveau des provinces et des États. Au sein de ce réseau, elle a présidé le comité du programme des milieux de travail psychologiquement sains en Nouvelle-Écosse, notamment chargé de remettre les prix de l’APA en la matière dans la province et de coordonner des ateliers et des programmes. Elle dirige l’Institut d’été sur la psychologie de la santé au travail via le Centre CN, conjointement accueilli par l’Université Sainte-Marie et l’Université d’État de Portland.

La Dre Day est l’auteure d’articles, de chapitres de livres et d’ouvrages traitant de sujets tels que les environnements de travail sains, le respect, la civilité au travail, le leadership, le stress professionnel, le bien-être des employés et l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. Ses recherches se concentrent sur le développement et la mise en œuvre d’initiatives organisationnelles et individuelles efficaces ainsi que de programmes de formation.

Arla a été rédactrice adjointe du Journal of Occupational Health Psychology et consultante en rédaction pour le European Journal of Work & Organizational Psychology. Elle révise régulièrement des articles pour différentes revues scientifiques. Présentement conseillère internationale au sein du conseil consultatif du Stockholm Stress Centre, elle a reçu une bourse Erskine de l’Université de Canterbury en Nouvelle-Zélande pour enseigner et mener des recherches sur les environnements de travail sains.

La Dre Day anime régulièrement des ateliers et des présentations liés aux environnements de travail sains, à l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle et au bien-être. Elle a également été sollicitée en tant qu’experte concernant la validité de certaines études ainsi que l’interprétation et l’utilisation de leurs données. Elle apporte ses conseils à plusieurs organismes publics et privés, notamment sur les problématiques liées à la santé organisationnelle. Arla a obtenu sa maîtrise et son doctorat en psychologie à l’Université de Waterloo. 

Elle met en pratique ses recherches en valorisant l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, en développant des environnements professionnels (et personnels) sains et en passant ses temps libres à pratiquer des activités en plein air avec sa fille très dynamique, ses chevaux, ses chiens et un chat aux idées très arrêtées.

Christine Maheu

Christine Maheu, PHD, MA, BA.

École de Sciences Infirmières Ingram de l’Université McGill

Co-directrice, Cancer et travail

Professeure agrégée, École de sciences infirmières Ingram de l’Université McGill

Scientifique affiliée, Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, Programme de recherche sur le cancer

Chercheuse-boursière Butterfield/Drew en survie au cancer au centre ELLICSR, Centre de santé, de bien-être et de survie au cancer

Christine Maheu est une professeure agrégée à l’école de sciences infirmières Ingram de l’Université McGill ainsi qu’une scientifique affiliée au programme de recherche sur le cancer de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill. Les recherches de la Dre Maheu se concentrent notamment sur l’élaboration d’interventions permettant de faire face à plusieurs difficultés liées à la survie au cancer telles que le retour à l’emploi, la peur de récidive du cancer, la gestion de l’angoisse liée au cancer, l’incertitude et l’adaptation. La Dre Maheu est co-directrice de Cancer et travail (www.cancerandwork.ca), un site Internet canadien bilingue créé en collaboration avec une équipe multidisciplinaire et des rédacteurs experts afin d’apporter un soutien au retour à l’emploi pour les survivants du cancer. Elle co-dirige présentement un essai clinique sur la gestion de la peur de la récidive du cancer avec des survivantes de cancers gynécologiques et du cancer du sein et pilote le développement d’outils permettant d’évaluer la capacité de retour à l’emploi. Elle bénéficie de financements de la Société canadienne du cancer, des Instituts de recherche en santé du Canada et du Partenariat canadien contre le cancer. La Dre Maheu a reçu des prix d’excellence en recherche en sciences infirmières (2013, 2015, 2016) de l’organisation Cancer de l’ovaire Canada, de l’Association canadienne des infirmières en oncologie et de l’Association Québécoise des infirmières en Oncologie (AQIO). Elle a également obtenu une bourse de recherche Junior 2 du FRQS. Christine est la directrice par mandat spécial de la recherche pour l’Association Canadienne des infirmières en oncologie (ACIO), un organisme national dédié à la promotion de soins infirmiers d’excellence en oncologie grâce à la formation, l’éducation, la recherche et le leadership pour le bien de tous les Canadiens et les Canadiennes. Christine est titulaire d’un Ph. D. en sciences infirmières avec une spécialité en oncologie psychosociale de l’Université de la Colombie-Britannique, d’un post-doctorat de l’Université de Toronto ainsi que d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences infirmières de l’Université de Montréal. Dans ses temps libres, Christine aime s’entraîner pour le marathon et passer du temps avec son mari et ses trois enfants adolescents.

Diane Lacaille

Diane Lacaille, md, frcpc, mhsc.

Division de Rhumatologie, Département de Médecine de l’UBC

Professeure et directrice associée des affaires académiques, Division de rhumatologie, département de médecine de l’UBC

Directrice scientifique associée et scientifique principale, Arthritis Research Canada

Diane Lacaille est directrice scientifique associée et scientifique principale d’Arthritis Research Canada, ainsi que professeure au sein de la division de rhumatologie du département de médecine de l’Université de Colombie-Britannique à Vancouver. Elle a également un cabinet de rhumatologie à Richmond (C.-B.) et elle est titulaire de la Chaire Mary Pack de recherche en rhumatologie de l’UBC et de la Société de l’arthrite du Canada.

Les recherches de Diane se concentrent sur deux domaines : 1) l’évaluation de la qualité des services de soins de santé reçus par les personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde via le développement et le test d’interventions en vue d’améliorer la qualité des soins ainsi que des études de pharmaco-épidémiologie s’appuyant sur les données de santé administrative de la C.-B.; 2) l’étude de l’impact de l’arthrite sur l’emploi et la prévention de l’incapacité professionnelle. Elle a mis au point le programme « Making-it-Work™ », un programme en ligne destiné à aider les travailleurs souffrant d’arthrite à surmonter leurs difficultés liées à l’emploi. Making-it-Work™ est le premier programme complet spécialement conçu pour prévenir l’incapacité de travail chez les personnes employées souffrant d’arthrite inflammatoire, comme la polyarthrite rhumatoïde. Ce programme a fait l’objet de tests pilotes qui ont montré des résultats encourageants en matière d’amélioration de la confiance en soi et de la productivité auto-évaluée au travail. Un essai clinique randomisé est en cours afin de tester l’efficacité du programme au niveau de l’amélioration de la productivité au travail et de la prévention de l’incapacité.

Ses recherches ont obtenu l’appui de subventions évaluées par les pairs de l’Institut de recherche en santé du Canada, du Réseau canadien de l’arthrite, de la Société canadienne de l’arthrite et de la Société canadienne de rhumatologie. Elle a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II en 2013 pour ses contributions à la recherche. Elle a complété des études de médecine et une formation d’interne en médecine à l’Université McGill de Montréal, ainsi qu’une formation en rhumatologie et une maîtrise en sciences de la santé en épidémiologie clinique à l’Université de la Colombie-Britannique. Dans ses temps libres, Diane aime pratiquer des activités en plein air, comme la voile, la randonnée et le ski.

Fergal OHagan

Fergal O'Hagan, PHD, Rkin.

Département de Psychologie, Université Trent

Maître de conférences, Département de psychologie, Université Trent

Fergal O’Hagan est présentement maître de conférences au sein du département de psychologie de l’Université Trent de Peterborough (Ontario). Avant et pendant sa formation doctorale, le Dr O’Hagan a exercé dans le domaine de la réadaptation professionnelle, occupant des postes à responsabilité croissante au sein d’organismes publics et privés. Il a travaillé auprès de différentes populations cliniques en développant, en gérant et en évaluant des programmes de réadaptation professionnelle. Ses recherches examinent l’adaptation individuelle aux maladies chroniques et se concentrent en particulier sur les pratiques de travail. Kinésiologue inscrit à l’Ordre des kinésiologues de l’Ontario, il est consultant pour Lifemark Health sur les questions de réadaptation professionnelle.

Fergal a obtenu un Ph. D. à l’Université de Toronto et sa formation post-doctorale était axée sur la prévention de l’incapacité au travail. Dans ses temps libres, il aime le rugby, les films Avengers et faire du vélo sur les sentiers de Peterborough et des environs.

Izabela Schultz

IZABELA SCHULTZ, PHD.

Université de la Colombie-Britanniquet

Directrice clinique, Cortex Centre for Advanced Assessment

Psychologue clinicienne et professeure, Université de la Colombie-Britannique

Depuis 1987, la Dre Izabela Schultz a été chercheuse principale dans le cadre de projets de recherche équivalant à un montant de 1,5 million de dollars. Les résultats d’une étude pluridimensionnelle reposant sur plusieurs méthodes sur les logements professionnels pour les personnes atteintes de troubles de la santé mentale ont été rassemblés afin d’élaborer les premières directives canadiennes basées sur des faits en matière de logement et de maintien dans l’emploi en lien avec la santé mentale. La Dre Schultz est la directrice clinique du centre affilié à l’UBC Cortex Centre for Advanced Assessment qui propose des services d’évaluation pluridisciplinaires aux employés souffrant de handicaps non visibles. Les recherches de la Dre Schultz sont centrées sur la prédiction de l’incapacité dès les premiers signes, la relation entre handicap et incapacité, la détermination de l’incapacité professionnelle, les troubles de la santé mentale et la capacité à travailler, les interventions liées au retour à l’emploi, les logements professionnels et la douleur chronique, les lésions cérébrales et autres troubles neurocognitifs, la dépression, l’anxiété et les troubles de stress post-traumatique.

La majeure partie du travail et de la transmission de connaissances empiriques et conceptuelles de la Dre Schultz se concentre sur les aspects psychologiques et professionnels des handicaps non visibles, y compris le diagnostic, l’évaluation et la détermination des causes, l’impact du handicap psychologique sur la capacité à travailler en lien avec la santé mentale, les déficiences neurologiques et liées à la douleur et la prévention secondaire de l’incapacité, en particulier le développement de nouvelles approches méthodologiques à la détermination des causes cliniques, la détermination de l’impact de la déficience en santé mentale sur la capacité de travail ainsi que l’identification précoce et les approches d’intervention en cas de douleur chronique et de déficience mentale. 

La Dre Schultz a publié de nombreux articles sur la réadaptation, la médecine légale, la psychologie professionnelle et la neuropsychologie. Izabela est l’auteure de recherches primées sur la prédiction de l’incapacité professionnelle, l’identification précoce des risques et l’intervention dans un contexte de compensation de déficience. Elle est co-éditrice de huit manuels dont : Gatchel, Schultz & Ray (2018). Handbook of Rehabilitation in Older Adults; Olson, Young, & Schultz (2016). Handbook of Qualitative Research for Evidence-Based Practice in Healthcare; Schultz & Gatchel (2015). Handbook of Return to Work: From Research to Practice; Gatchel & Schultz (2014). Handbook of Musculoskeletal Pain and Disability Disorders in the Workplace; Gatchel & Schultz (2012). Handbook of Occupational Health and Wellness; et Schultz & Rogers (2010). Work Accommodation and Retention in Mental Health. Izabela a obtenu son baccalauréat ès arts en psychologie, sa maîtrise en arts en psychologie appliquée (avec mention d’excellence) et son Ph. D. (avec mention d’excellence) en psychologie clinique et neuropsychologie auprès de l’Université de Varsovie.

Kelly William Whitt

KELLY WILLIAMS-WHITT, PHD, MBA, NDIP.

Faculté de Gestion, Université de Lethbridge

Professeure, Faculté de gestion, Université de Lethbridge

Professeure à la Dhillon School of Business de l’Université de Lethbridge, Kelly Williams-Whitt est également médiatrice et arbitre en relations du travail. Ancienne infirmière autorisée, elle est titulaire d’un M.B.A. et d’un Ph. D. en gestion des ressources humaines et en relations de travail. La Dre Williams-Whitt donne des cours sur les relations de travail, le droit du travail et de l’emploi, la gestion des ressources humaines et la gestion de la santé au travail. 

Chercheuse très active, Kelly travaille avec des scientifiques du monde entier dans le cadre d’études liées à la santé professionnelle et au retour à l’emploi après une maladie ou une blessure. Ses travaux sont publiés dans des revues scientifiques évaluées par des pairs et elle est l’auteure de plusieurs ouvrages et chapitres de livres sur l’incapacité au travail et le droit du travail et de l’emploi. La Dre Williams-Whitt est la présidente de la section du sud de l’Alberta de l’Association canadienne des relations industrielles (ACRI) et l’ancienne présidente de l’ACRI au niveau national. Elle collabore également avec le Service fédéral de médiation et de conciliation (Programme de travail) en tant qu’arbitre de cas relevant de la Partie III du Code canadien du travail. Elle fait partie du comité de rédaction du Journal of Occupational Rehabilitation et siège au conseil d’administration de l’Institut sur le bien-être au travail et la prévention de l’incapacité. Kelly a obtenu son NDip à l’école des sciences infirmières de l’hôpital Foothills ainsi qu’un M.B.A. et un Ph. D. en ressources humaines et relations de travail à l’Université de Calgary. Dans ses temps libres, Kelly aime lire, cuisiner et passer du temps avec sa famille et ses amis.

Rebecca Gewurtz

Rebecca Gewurtz, PHD, OT.

École des Sciences de la Réadaptation Université McMaster

Professeure agrégée, École des sciences de la réadaptation Université McMaster

Les recherches de la Dre Rebecca Gewurtz se concentrent sur les politiques relatives à l’incapacité au travail, l’insécurité financière et l’appui pour l’emploi et le logement des personnes en situation de handicap. Elle a contribué à des projets de grande envergure rassemblant différents acteurs de la collectivité tels que des employeurs, des organismes de services sociaux sans but lucratif et des agences gouvernementales. Elle a de l’expérience en recherche-action participative et en co-conception de solutions visant à répondre à des problèmes sociaux complexes. Dans ses travaux les plus récents, elle s’est intéressée aux expériences uniques de personnes qui sont devenues sans-abri et sont en transition vers un hébergement, ainsi qu’au maintien dans l’emploi de personnes souffrant de troubles de la santé mentale. Rebecca a obtenu un baccalauréat ès sciences en ergothérapie à l’Université Queen’s et un Ph. D. en sciences de la réadaptation à l’Université de Toronto. Dans ses temps libres, Rebecca aime passer du temps avec ses trois enfants et aller se promener dans la nature.

Shannon Wagner

SHANNON Wagner, PHD, MSC.

École de Sciences de la Santé, Université du Nord de la Colombie-Britannique

Professeure et présidente, École de sciences de la santé

Collège des arts et des sciences médico-sociales, Université du nord de la Colombie-Britannique

Shannon Wagner est professeure à l’École de sciences de la santé et doyenne par intérim du Collège des arts et des sciences médico-sociales. Ses recherches se concentrent sur la santé mentale au travail, en particulier en lien avec la gestion de l’incapacité, le stress professionnel, les traumatismes et l’interface famille-travail. Particulièrement intéressée par le travail avec les services de premiers secours, elle a mené des études avec des pompiers durant plus de deux décennies.

Psychologue agréée, la Dre Wagner exerce également au sein d’un petit cabinet clinique qui propose des évaluations psychologiques générales pour les enfants et les adultes ainsi qu’une expertise spécifique locale sur les questions de la santé mentale au travail, en particulier le stress traumatique lié à l’environnement professionnel.

Susanne Bruyere

sUSANNE m. bRUYèRE, PHD, CRC.

Institut de l’emploi et de l’incapacité K. Lisa Yang et Hock E. Tan

Professeure d’études sur l’incapacité et directrice

Institut de l’emploi et de l’incapacité K. Lisa Yang et Hock E. Tan, Industrial and Labor Relations School de l’Université de Cornell, Ithaca (NY)

L’Institut Yang-Tan est un centre de recherche, de formation et d’assistance technique dédié à l’inclusion de l’incapacité dans l’emploi, l’éducation et la collectivité. La Dre Bruyère assure la direction administrative et stratégique de l’Institut et occupe le poste de chercheuse ou co-chercheuse principale dans le cadre de nombreux projets de recherche, de dissémination et d’assistance technique axés sur les politiques d’emploi et d’incapacité et sur les pratiques professionnelles efficaces pour les personnes en situation de handicap. Elle est l’auteure/co-auteure de trois ouvrages ainsi que de plus de 120 articles revus par des pairs et chapitres de livres sur l’inclusion de l’incapacité au travail et autres sujets connexes. Susanne est membre de l’Association américaine de psychologie. Elle est l’ancienne présidente de la division de psychologie de réadaptation (division 22) de l’Association américaine de psychologie, de l’American Rehabilitation Counseling Association (ARCA), du National Council on Rehabilitation Education (NCRE) et l’ancienne présidente du conseil d’administration du réseau Global Applied Disability Research and Information Network on Employment and Training (GLADNET) et de la Commission on Accreditation of Rehabilitation Facilities (CARF). Susanne est titulaire d’une maîtrise en conseil en réadaptation (Université du sud de la Californie), en administration publique (Université de Seattle), en éducation des adultes (Université de Seattle), ainsi que d’un Ph. D. en psychologie de l’orientation en réadaptation de l’Université de Wisconsin-Madison. Dans ses temps libres, Susanne aime passer du temps dans la nature, faire de la randonnée et skier. Elle est une conseillère en réadaptation agréée (CRC).

Tyler Amell

Tyler Amell, PHD, MSC, BSC.

CoreHealth Technologies

Membre du conseil d’administration, Institut sur le bien-être au travail et la prévention de l’incapacité

Responsable des relations, CoreHealth Technologies

Membre auxiliaire du corps professoral, Université Pacific Coast

Le Dr Tyler Amell est un leader d’opinion reconnu à l’international dans le domaine de la santé et de la productivité au travail. Il apporte ses conseils stratégiques et d’intégration en matière de santé et de productivité au travail aux employeurs, aux compagnies d’assurance, aux administrateurs tiers et aux prestataires de services de santé et de bien-être. Il a animé des présentations lors de plus de 150 conférences et publié de nombreux articles et rapports scientifiques. Auparavant, Tyler était également membre du conseil d’administration de l’IBI (Integrated Benefits Institute) basé à San Francisco et de l’Association canadienne de recherche en santé au travail (ACRST). Il est l’ancien directeur général d’une entreprise spécialisée en technologies des ressources humaines, l’ancien vice-président et associé d’une société internationale de technologie et de conseil en ressources humaines, ainsi que l’ancien vice-président d’une grande entreprise de soins de santé. Le Dr Tyler Amell a enseigné à l’Université Queen’s et dans les Universités de l’Alberta, de Calgary et d’Ottawa. Tyler a obtenu un Ph. D. en médecine de réadaptation à l’Université de l’Alberta, une maîtrise en médecine de réadaptation de l’Université Queen’s et un baccalauréat de l’Université d’Ottawa. Dans ses temps libres, Tyler aime skier, faire de la randonnée et du vélo, et jouer au golf. 

Partenaires de Projet

Skip to content