Comment les supérieurs immédiats peuvent-ils contribuer au retour au travail des employés ayant souffert d’une dépression?

Mardi 12 Mai 2020 à 11:00 AM PT, 2:00 PM ET

Resources:

La dépression est aujourd’hui parmi les premières causes d’incapacité au travail. Les employés en ayant souffert peuvent avoir besoin d’aménagements spécifiques pour faciliter leur retour au travail (RAT). Les supérieurs immédiats peuvent jouer un rôle important dans la mise en œuvre de ces aménagements. Cette présentation concerne les principaux résultats d’une étude menée au Canada pour déterminer la contribution du supérieur immédiat pendant les différentes phases du processus de RAT (avant et pendant l’absence, et la préparation du RAT) d’employés ayant souffert d’une dépression. En outre, Dr Negrini présentera les aménagements des conditions de travail les plus fréquemment mis en place pour faciliter le RAT de ces employés. 

Vous apprendrez que : 

  • Les supérieurs immédiats peuvent contribuer significativement dans le processus de retour au travail d’employés ayant souffert d’une dépression : avant et pendant l’absence, et la préparation du RAT.
  • Une bonne relation « supérieur-employé » avant l’absence, ainsi que leurs échanges réguliers pendant l’absence, sont des facteurs facilitant le RAT d’employés ayant souffert de dépression. Cependant, mettre de la pression sur l’employé pour le retourner au travail dès l’amélioration de son état de santé, c’est-à-dire de le retourner au travail le plus tôt possible, diminue la probabilité de RAT.              
  • Plusieurs aménagements des conditions de travail sont implantés par les supérieurs immédiats pour faciliter le RAT d’employés ayant souffert de dépression.
  • Les aménagements des conditions de travail seront décrits selon une approche psychosociale, et pas seulement législative.

Messages à retenir :

  • La dépression est un problème très répandu qui génère des coûts humains et financiers importants.
  • Pour un retour au travail efficace, il est important de connaître les facteurs qui ont caractérisé les différentes phases (avant et pendant l’absence, et la préparation du RAT) et les acteurs concernés (p.ex., supérieur immédiat, employé).
  • Les superviseurs immédiats jouent un rôle clé dans la mise en place d’aménagements des conditions de travail pour faciliter le RAT des employés ayant souffert de dépression.
  • Les superviseurs immédiats ont un rôle clé à jouer pour fournir un environnement de travail propice à la prévention des troubles mentaux courants et de l’absentéisme, ainsi qu’à la promotion de la santé mentale et de la performance des employés.​
WEB Photo 20200512

Hosted by

Alessia Negrini

Alessia Negrini, PhD

Chercheuse en santé psychologique au travail, Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité (IRSST), Canada
Alessia Negrini est chercheuse en santé psychologique au travail à l'IRSST depuis 2012. Elle est aussi professeure associée à l'École de réadaptation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke et chercheuse associée du Centre de recherche CSSS Champlain—Charles-Le Moyne et, depuis 2019, du Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal (CR-IUSMM). Elle possède une expertise en recherche sur le retour au travail et le maintien en emploi de travailleurs en situation de vulnérabilité en fonction de l'âge et de l'état de santé. Elle possède des connaissances approfondies en méthodologie quantitative. Les résultats de ses études, réalisées selon une approche positive, permettent d'évaluer les facteurs psychosociaux pour prévenir les incapacités au travail, ainsi que de maintenir les conditions de SST favorables pour promouvoir la santé des travailleurs. ​

Partially Funded by:

British Columbia
This program is pre-approved by the Vocational Rehabilitation Association of Canada (VRA Canada) for one hour training session.
Skip to content